Orlando–jour 3

De Monia:

Ce que ca fait du bien de se poser dans un hôtel, ne pas refaire les valises tous les matins lol….. et même le fait de faire une lessive est un plaisir, eh ouais j’vous jure :0)

Notre 3ème était consacré à Discovey Cove http://www.discoverycove.com/ ca fait un moment qu’on s’impatiente de pouvoir y aller, c’est un peu plus cher que les autres parcs mais tu évites la méga foule vu que le nombre d’entrée est limités, j’aime bien le concept, une sorte de all inclusive en plus, déjeuner et diner complètement gratuite ainsi que les boissons, et surtout LES DESSERTS LOL. Donc ce matin, réveil pas trop tard, pour pouvoir profiter un max de ce parc vers 8h30 c’est parti, pis bon tranquille, l’hôtel est relativement bien situé et on est à 5 – 10 min d’un peu près tout….

On arrive à Discovery, le parking est loin d’etre plein, cool…. tite photo pour le pass, ou le graal lol on va dire et hop direction un des 3 bassins à dispo. On commence par le corail reef, un univers complètement “artificiel” c’est un fait mais peuplés de poissons de toutes sortes et de raies, ENORMEUUHHH….. on nous explique qu’il a “juste” 10000 poissons lol….. ouais ca devrait aller hein …. allez Gnagna est lancé… je jubile…. ceux qui me connaisse ne seront pas étonnés mais bon tu me lâches au milieu d’animaux hein, c’est la fête lol

L’environnement est super bien reproduit, de faux coraux de toutes les couleurs, en plastique hein, mais relativement bien fait et des poissons partout, partout partout, des raies qui te frôlent, tu as le droit des les touchées uniquement quand elle nage mais tu dois les laisser tranquilles quand elles sont posées au fond…. On barbote un bon moment dans le bassin, on profite avant qu’il y ai plus de monde…. y’a une partie du bassin avec des requins, une vitre fait obstacle, hum hummmmm heureusement  lol…. après une bonne heure de “oh le beau bleu” “oh le joli jaune” “pis la raie elle est ENORMEUUUHHHH” on décide d’aller voir les autres bassins. On passe devant le bassin des dauphins, tu peux faire des activités avec eux, mais le genre numéros de cirque et c’est pas trop notre truc, on a nettement préféré le natural swim http://www.dolphinsplus.com/natural-dolphin-swim.htm qu’on a fait à Key Largo que ce qu’on voit…. par contre quand les touristes on finit de faire mumuse les dauphins se promènent dans le bassin et de temps en temps sortent un oeil curieux lol toujours un plaisir de les voir lol… on va vers le dernier bassin, l’eau est très clair, y’a une sorte de grotte et une rivière….. les temps c’est un peu rafraichit depuis aujourd’hui, du coup dès qu’on s’est rendu compte que l’eau de ce bassin était à 30°C, on s’est pas fait priés pour se jeter dedans lol…. Tu te laisses doucement dériver le long de la rivière, bien au chaud, tu passes vers une sorte de volière ou tu peux nourrir des oiseaux tropicaux, me réjouis déjà….. ah lala qu’est-ce qu’on est bien lol….

hummmmmm il commence à faire faim, on retourne au casier pour se doucher, sécher, changer, on décide de profiter du soleil qui a fait son entrée….. ouffff ca va se réchauffer un peu…. on se pause sur les transats et on savoure ce moment….. après cette petite pause bronzette, on décide d’aller faire un tour dans cette fameuse volière…. passage devant le resto et on se rend compte qu’il y a pas des masses de monde, on en profiter pour manger un beach burger et gouter un dessert, ouais suis plutôt calme aujourd’hui, on en a pris qu’un pour deux…. mais bon de toute façon on arrive jamais rien à finir… quelques mots échangés avec une des personnes qui débarrassent les tables, il doit avoir plus de 65 ans, on a croisé beaucoup de personnes âgées qui bossent dans ce genre de job, ou caisse des supermarchés, ca fait bizarre, on les verrais plus en train de profiter de leur “retraite”…..

Bon direction les oiseaux ;0), je trépigne d’impatience….. à l’entrée on te donne de la nourriture, je tiens plus lol…. on passe la porte, on entend piailler partout, y’a des oiseaux de toutes les couleurs, qui nous frôlent en vol, se pose sur la tête des gens, viennent sur ton bras ou ton épaule et picore la nourriture que tu as dans la main….. j’aime j’aime j’aime lol…

J’pense qu’on y a passé une bonne heure lol…. ouais ca a été difficile de me sortir de la lol… il est passé 14h, on décide de gentiment quitter ce petit coin de paradis. Retour à l’hôtel et vu la température, autant aller faire des outlets hein, trop frais pour profiter de la piscine de l’hôtel. Direction un des petits outlets genre 160 mags hum hummmm. Parking plein, mais plein, j’ose pas imaginer le nombre de personne en train de faire du shopping à ce moment la…. on se parque un peu plus loin et go….. je vous épargne nos aventures shopping, toujours un peu pareil hein lol

On décide d’aller directement à un Cheesecake factory, 2ème essais, on se dit qu’à 18h ca devrait aller pour trouver une table….. MOUAAHAHHHAHHAHAHHAHAHA BEN TU REVES….. jamais tu ne mangeras dans une cheesecake factory….. toujours 43242342344 mondes…. on ressort dépités…. allez on va faire cool ce soir, pizza dans notre suite… ce serait bien aussi….

demain ils annoncent 8°C…… surement retour shopping, jour suivant Universal Studio et peut-être SeaWorld le jour d’après… pas mal le programme.

Allez les images now ;0)

Leaving Tampa

Debout à 6h30 ! On ne dormira donc jamais pendant ces vacances… 1h30 de route pour rejoindre Crystal River et notre nage avec les lamantins. On espère être le moins fatigué possible, ce soir c’est nouvel an et il faut fêter dignement !

On arrive donc froidement sur Crystal River, encore un peu dans les vapes, et on se jette sur le café gracieusement offert. Après une séance d’explications sur ce qu’il faut et ne faut pas faire dans l’eau, on enfile les combis et c’est parti ! Globalement on compare le lamantin (manatee) à une version marine de la vache. C’est tout à fait approprié : ce sont de pacifiques herbivores (ils broutent les algues) qui peuvent peser jusqu’à une demi-tonne et qui te mangeraient dans la main… Ils ont extrêmement timides et détestent le bruit et les gestes brusques.

On s’engage dans l’eau et on nage gentiment en regardant partout, j’espérais en voir un ou deux, je ne m’imaginais pas ce qui allait suivre. En fait, on atteint une zone de “repos” ou tout un troupeau de lamantins se reposent au fond… certains mangent, certains se déplacement, d’autres se contentent de dormir en venant respirer toutes les 20 minutes à la surface. Il doit y avoir une trentaine d’individus, répartis en petits groupes… Sous l’eau ça ressemble à des groupes de gros cailloux. Quand ça bouge en revanche c’est autre chose… Et l’un d’eux me passe juste devant. Je “freine” pour ne pas y foncer dedans et me fais rappeler à l’ordre “relax and freeze !”, “allright, mais le machin j’y bumb dans sa face ou j’essaie de faire gentil quand même ?” En gros c’est eux qui t’évitent, tant pis pour les collisions.

Je tente d’en voir d’autres, mais il y a beaucoup de touristes autour de nous, et beaucoup ne comprennent pas le concept du “reste horizontal, si tu marches dans la boue, elle se retrouve dans l’eau et tu vois plus rien !” on joue donc à rechercher les manatee… et ça marche finalement. On joue, gratte, s’extasie… C’est qu’ils sont vraiment énormes les bestiaux… Les autres bateaux partent et notre capitaine nous enjoint à rester avant que d’autres arrivent… On profite de l’absence de touristes pour encore mieux les voir. Un gros mâle semble curieux et adore visiblement se faire gratouiller… Je cherche le point “clé” (comme chez les chiens, celui ou il remue la patte sans faire exprès, mais ou il se tord pour que tu le grattes mieux tellement il prend son pied) mais je me plante méchamment : le lamantin sauvage n’aime pas du tout que tu t’approches de sa gorge, il se cabre violemment et donne un gros coup de nageoire pour se barrer. J’attend qu’il revienne et reprends mon gratouillage amical… Il se retourne et j’en profite pour lui gratter le ventre, ce qui devait probablement être son idée. En fait non, monsieur décide de déféquer dans ma direction. Okay, on et quittes.

Un dernier tour et on sort de l’eau. Les nageurs de notre groupe me donnent leur email afin que je puisse leur envoyer les photos réalisées. Monia dévalise le shop souvenirs (of course) et finit par verser une petite larme dans la voiture. Tant d’émotions… C’est un réel privilège d’avoir pu approcher ces animaux. On ne réalise pas immédiatement. Mais les émotions ça creuse : subway nous voila ! On roule sur Orlando et notre hôtel. On sera agréablement surpris… une semaine dans une suite de 60 mètres quarrés avec une cuisine complètement équipé (et un frigo qui fait des glaçons !!!) pour 900.- en pleines vacances ! (on fait déjà les calculs pour revenir). La suite est parfaite, avec seulement deux télés de 42 pouces mais bon. On fera avec.

Ce soir on va se faire le citywalk ou on a acheté des billets pour fêter le new year eve ! Tout est à gogo et des artistes connus tiendront le crachoir pendant qu’on s’empiffrera de trucs qu’on regrettera probablement après. Cool.

Demain,… on dort. Pour la première fois depuis qu’on est la, le réveil ne sonnera PAS. Demain après-midi, ça sera outlet center, mall, walgreen et walmart pour ramener toutes les cochonneries possibles !

Tampa

Ce matin on quitte notre hameau de bourgeoisie, non sans regrets, pour l’île de Sanibel ou on a décidé de faire un crocher (d’1h de route quand même), pour y voir les coquillages rejetés par l’océan. Premier constat, c’est bien une île, la taxe pour utiliser le pont l’atteste tout à fait. C’est très tropical, des palmiers/cocotiers/arbres tropicaux bizarre partout… On finit par se poser sur un parking dénué de tow-away (en gros et au pire je me prends une amende et ils n’embarquent pas ma voiture) et on marche en direction de la plage. On trouve un chouette petit sentier qui s’engage sous les arbres, c’est idyllique. Après quelques pas on se rends compte qu’on foule au pieds des milliers de coquillages… le chemin en est littéralement constitué. On est pourtant encore à quelques centaines de mètres de la plage.

 

On s’engage donc sur la plage, par habitude je retire mes chaussures. Pour les remettre immédiatement ! Tout le sable est recouvert de morceaux de coquillages très coupants ! On marche un peu et Monia commence sa cueillette. Elle s’arrête après quelques kilos de coquillages. Je lui fais remarquer que si on avait le temps, on aurait pu se poser, et snorkeler plus loin que la ou tout le monde chercher… et très probablement en trouver des incroyables. Tant pis. On reprend la route pour Bush garden. Un des parcs ou on avait prévu d’aller. 3 heures de route plus tard, on y arrive enfin… tout les parkings sont plein, et on se parque à l’extérieur ou un service d’ordre t’explique ou il te faut parquer. C’est beau. Petite trotte pour arriver sur une gare ou des navettes font l’aller-retour permanent au parc. Déjà la, tu te dis, ça va être grand. 5 minutes de navette plus tard et des voitures à perte de vue, on arrive enfin au parc… les billets déjà achetés en ligne nous font éviter les queues d’attente pour acheter des billets.

On s’équipe d’un plan et on rentre. Premier constat, c’est VRAIMENT grand. Il y a du monde partout, et les temps d’attente pour les attractions oscillent entre 90 et 120 minutes. C’est décidé, on n’en fera pas. Notre plus belle attraction restera celle de regarder un rollercoaster soulever des gerbes d’eau sur les piétons qui n’ont pas pris garde aux avertissements. A une saine distance c’est hachement amusant. Après notre troisième bambin parti en pleurs on décide de repartir, et on marche parmi la “savane” reconstituées… éléphants, tigres, chimpanzés, orangs-outan, gorilles… Tout ce petit monde bien cloisonné pour la sauvegarde des espèces (et pas pour générer du pognon). On passe devant les tigres, et après les avoir vu faire des ronds dans leur prison cage enclos, on décide de rentrer.

Direction l’hôtel qu’on a trouvé, une suite dans un hilton. Nettement moins bourge donc, mais en fait ils faisaient une promo. On s’extasie de notre vue du 5ème étage sur la mer/piscine, et on aperçoit même deux dauphins qui chassent le poisson… Monia en fera une vidéo.

 

Demain, nage avec les lamantins puis départ pour Orlando dans un autre Hilton ou on passera la semaine. Demain soir on ira faire le nouvel an à Universal Studio, ou joueront (entre autres) Smash Mouth.